Pourquoi une passerelle de paiement ne permet pas de gérer efficacement vos abonnements ?

facturation abonnement

EMMANUEL PASQUET 

Durée de lecture : environ 8 min

Passerelles de paiements : Pas un outil de gestion mais un canal d'encaissement

Que vous soyez une entreprise avec une offre par abonnement à un stade précoce ou intermédiaire, la gestion de la souscription peut être frustrante.

Mais pourquoi cela ? Sans doute parce que jusqu’à présent, vous avez utilisé votre passerelle de paiement comme outil de gestion de la facturation récurrente. Après tout, elle est censée être faite pour ça, non?

Pas sûr ! Prenons un moment pour y réfléchir !

Au fil du temps, vous vous apercevez sans doute que votre passerelle de paiement vous limite. Souvent, la complexité de la gestion des abonnements est sous-estimée. 

Certes, au début de votre activité celle-ci paraissait suffisante. Mais qu’en est-il maintenant que votre entreprise se développe?

À mesure que l’entreprise va s’étendre, les abonnements vont changer, évoluer, et peuvent devenir incroyablement complexes. Tenir compte de cette complexité signifie que vous avez besoin d’un système capable de gérer ces changements sans effort. Souvent, les passerelles de paiement sont incapables de le faire. 

Les passerelles de paiement excellent dans le traitement des paiements, car c’est pour cela qu’elles sont conçues.

La fonction principale d’une passerelle de paiement est de vous aider à collecter les paiements de vos clients. Elles se situent entre l’acheteur et le vendeur, facilitant les transactions.

En effet, elles ne sont pas conçues pour gérer vos facturations mais pour s’assurer que les données de paiements de votre client soient envoyées en toute sécurité au processeur de paiement. 

Essentiellement, le rôle d’une passerelle de paiement se résume à autoriser, approuver ou refuser et à signaler les transactions en ligne.

Les passerelles de paiement comme Stripe, Braintree et Adyen offrent des solutions de facturation récurrente, qui couvrent certaines des exigences de paiement de base des entreprises axées sur les abonnements. Cependant, ces capacités sont insuffisantes dans un contexte de configuration plus élaborée de vos offres d’abonnements.

Dans cet article, nous allons tenter de vous démontrer pourquoi il est important d’aller au-delà des passerelles de paiements pour gérer vos abonnements et comment cela affecte le commerce par abonnement et les entreprises SaaS en général.

La capacité à générer de la croissance rapide devient compliquée, voire limitée.

La croissance d’une entreprise est complexe et difficile à piloter. La facturation récurrente n’est que l’un des facteurs dont vous devez vous soucier au fur et à mesure de votre croissance.

Au fur et à mesure que votre entreprise évolue, les clients ont des besoins différents. Il est donc important qu’une entreprise axée sur les abonnements ait la capacité de changer rapidement tout en répondant aux besoins des clients, à l’environnement concurrentiel et en explorant l’adéquation produit-marché.

Divers scénarios peuvent surgir dans le parcours de votre entreprise: vous pouvez explorer un nouveau modèle commercial, découvrir de nouvelles demandes de clients ou même être contraint, par la réglementation, de modifier la façon dont vous facturez vos clients.

Qu’il s’agisse de modifier la fréquence de facturation, d’ajouter plusieurs abonnements à un compte, de prendre en charge des modules complémentaires, des coupons et des remises, d’offrir des modes de paiement alternatifs (en ligne ou hors ligne), etc. votre passerelle de paiement devient rapidement un frein à votre développement.

Vos exigences de modifications et de flexibilité pour votre facturation récurrente dépassent désormais les capacités de votre passerelle de paiement.

dotsha est la plateforme qui unifie pour vous :

Cycle de vie des plans

Facturation automatisée

Encaissements

Tableau de bord

Pour mieux comprendre cela, plongeons dans quelques exemples de risques potentiels.

1- Risque en cas de passerelle de paiement multiples

Lorsque vous utilisez une passerelle de paiement pour vos abonnements, il est possible que votre passerelle vous bloque si elle vous perçoit comme un marchand «à haut risque». Plus vous diversifiez vos passerelles de paiements, plus vous serez considéré comme «à risque» en raison de volumes faibles notamment. En outre, vous multipliez les frais sur des volumes faibles ce qui vient fortement impacter le coût des transactions pour rien.

Si vous ne disposez pas d’une passerelle de paiement intégrée, vous prenez le risque de voir vos transactions bloquées en raison de détails qui vous feront perdre du temps en clarifications inutiles. Ajoutez à cela les transactions contestées qui s’accompagnent de frais de rétrofacturation pour lesquels vous devrez débourser de l’argent et vous comprenez l’importance de maîtriser votre passerelle de paiement.

2- Risque en cas d’expansion vers de nouveaux marchés

Que faites-vous lorsque vos clients demandent un mode de paiement qui n’est pas pris en charge par votre passerelle ? Une fois la vague initiale de frustration passée, la solution évidente qui se présente est alors de changer de fournisseur de paiement. Une évidence, non?

Pourtant ce n’est pas aussi simple. Pendant que votre activité continue de se développer, vous souhaitez 6 mois plus tard, commencer à vendre dans un nouveau pays et la passerelle de paiement que vous venez de choisir ne prend pas en charge cette devise. 

Que se passe-t-il maintenant ?

 Allez-vous changer à nouveau de passerelles et recommencer tout le processus de migration de toutes les informations de vos abonnés ?

Passer à une autre passerelle de paiement est une tâche ardue. Vous devez prendre en compte le temps nécessaire pour tester la passerelle et y migrer.

3- Risque en cas de tarification flexible avec les abonnements

Vous avez convaincu votre client de se réinscrire et de le réactiver. Ou vous souhaitez expérimenter la tarification et être en mesure de modifier facilement les prix. Et pendant ces changements de prix, vous voudrez également pouvoir garder vos clients plus âgés.

Ou bien, vous souhaitez permettre aux clients de mettre à niveau, de rétrograder ou de suspendre leurs plans de façon dynamique et autonome.

Dans tous ces cas de figure, les passerelles de paiement ne sont pas en mesure d’offrir de telles options avancées de gestion des abonnements.

La gestion de la partie facturation récurrente avec notre passerelle de paiement a trop longtemps fait perdre du temps à mon équipe de gestion.  La diversité de notre modèle tarifaire était difficile à configurer. Nous devions constamment modifier nos configurations et procéder à des compléments de facturation manuellement ! 

P. PIPOIE – CFO ABIGAEL TECH, plateforme SaaS !

4- Il n’existe pas de « simples abonnements »

Lorsque vous accédez à de nouveaux marchés ou lancez de nouvelles offres par abonnement, de nombreux facteurs contribuent à complexifier votre lancement.

Les exigences réglementaires, de conformité, de sécurité et d’exploitation peuvent vous limiter rapidement si vous choisissez de développer et de concevoir des solutions centrées sur les capacités limitées d’une passerelle de paiement.

Prenons le cas des taxes et impôts. Avec des règles fiscales complexes, le calcul et l’application manuels des taxes en fonction des pays ou des régions peuvent rapidement devenir un calvaire.

Par exemple, la capacité de gérer les règles enchevêtrées autour de la fiscalité était un problème critique pour des entreprises comme Zeenea qui ont choisi dotsha comme plate-forme de facturation récurrente plutôt que de s’appuyer sur la capacité des passerelles de paiement.

Les plateformes de facturation récurrente sont en mesure de passer au crible de manière efficace divers profils fiscaux et notamment de gérer la diversité de TVA européenne.

5- Ne parlons pas des statistiques...

Les passerelles de paiement fournissent au mieux des rapports de base. Votre entreprise a besoin de mesures en temps réel et de rapports précis, pertinents, opportuns et précis, que seules les solutions de gestion des abonnements peuvent fournir.

Être informé en permanence sur la performance de votre entreprise est essentiel – les décisions commerciales clés sont prises en fonction de paramètres tels que l’ARPU, le CAC, le taux de désabonnement net, le MRR, etc.

Pour une reconnaissance du revenu pertinente : 

Du point de vue de la reconnaissance du chiffre d’affaires, qui dépend de la facturation et des services rendus, l’enchaînement des événements conduisant à la reconnaissance du chiffre d’affaires est élaboré – et pour une activité d’abonnement, il est beaucoup plus complexe.

Les règles de prorata peuvent devenir incroyablement complexes pour les entreprises d’abonnement et les passerelles de paiement ne peuvent pas gérer ces scénarios de manière native. La comptabilité et la reconnaissance des revenus pour les activités d’abonnement sont uniques.

Votre solution de facturation d’abonnement prend en charge tout cela et bien plus: méthodes de paiement multiples, facturation récurrente, gestion des coupons et des remises, comptabilité, notifications par e-mail, intégrations de helpdesk, intégration CRM etc…

Cependant, la lumière est au bout du tunnel...

La facturation récurrente se compose de 3 éléments de base:

Voici la bonne nouvelle : une plateforme de gestion des abonnements telle que dotsha fonctionne au-dessus d’une passerelle de paiement et, en son cœur, facilite la gestion des abonnements tout au long du cycle de vie d’un client.

Avec la profondeur et la spécialisation qu’une solution de facturation vous apporte, la facturation récurrente ne sera bientôt plus un problème à résoudre.

Adopter la flexibilité des abonnements ne doit pas nécessairement se faire au détriment de la croissance de votre offre marketing et produit. Au lieu de regrouper vos besoins de facturation dans une passerelle de paiement, pourquoi ne pas laisser une solution de gestion des abonnements faire le travail et vous faciliter la gestion ?

Pour en savoir plus sur dotsha et comprendre comment nous pouvons vous aider, n’hésitez pas à contacter notre équipe support client et à demander une démonstration produit.

Solution

dotsha automatise la monétisation et la gestion des modèles économiques récurrents ou basés sur l’usage. 

Ilian

ILIAN KREUK

Durée de lecture : environ 8 min

Que recevrez-vous dans votre boîte de réception ?